Recommandations
Pyélonéphrite - Période de Pandémie

Pyélonéphrite - Période de Pandémie

Alerte Clinique

Contacter directement le médecin de la clinique d’antibiothérapie ambulatoire

Au 450-668-1010 poste 22361 pour les conditions suivantes:

  • Rétention urinaire aiguë
  • Blocage de sonde urinaire
  • Lithiase urinaire connue

    • Ces conditions peuvent nécessiter la prescription d’un uroscan et/ou d’une consultation urgente en urologie.
  • Patient neutropénique ou immunosupprimé / greffe rénale

Gestion

  • Évaluer la condition clinique et mentale d'une personne symptomatique
  • Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance
  • Effectuer le suivi infirmier des personnes présentant des problèmes de santé complexes
  • Patient avec COVID suspecté ou confirmé.
  • Instabilité hémodynamique (pouls ≥ 120 battements/minute, TA 90/50 mmHg).
  • Confusion.
  • Clientèle pédiatrique âgée de < 18 ans.
  • Clientèle en provenance d’un CHSLD; une consultation en télémédecine sera favorisée pour cette clientèle.
  • Hématurie avec caillots.
  • Grossesse sans évaluation médicale ni référence au préalable d’un gynécologue ou d’un omnipraticien.
  • Bactériurie asymptomatique en dehors de la grossesse ou d’une procédure urologique planifiée

Note

  • Infirmières cliniciennes de la clinique d’antibiothérapie ambulatoire (CAA)
  • Infirmières de la médecine de jour du CISSSL
  • Infirmière au triage de l’urgence Cité de la Santé

Usager adulte ambulant référé par un médecin, une infirmière praticienne spécialisée (IPS) ou l’infirmière du triage de l’urgence qui présente une infection urinaire avec des signes de pyélonéphrite aigue et qui nécessite une antibiothérapie intraveineuse d’urgence

  • Accélérer l’investigation et la prise en charge des patients qui présentent une pyélonéphrite qui nécessite un début rapide d’antibiothérapie intraveineuse.
  • Limiter les visites à l’urgence durant la pandémie de COVID-19

Aviser le microbiologiste de la clinique d’antibiothérapie ambulatoire via le poste 22361 si le patient présente de l’instabilité hémodynamique. Durant la fin de semaine, faire signaler le microbiologiste-infectiologue qui est de garde à l’urgence.

Informations Supplémentaires

  • Méthode de soins informatisée (MSI) : « Prélèvements sanguins par ponction veineuse »
  • MSI : « Prélèvements d’urine »
  • MSI : « Mesurer le volume de la vessie et de son contenu (résidu vésical) par une méthode manuelle ou à l'aide d'un appareil à ultrasons »
  • MSI : « Installation d’un cathéter vésical à demeure chez la femme »
  • OC-007 Initier l’administration de gel de lidocaïne et de Chlorhexidine (Instillagel MD) préalables à l’introduction d’un cathéter vésical.
  • Centre de santé et de services sociaux Champlain-Charles-Le-Moyne. « Infection urinaire chez l’homme et SBAU (symptômes du bas appareil urinaire) ». Accueil clinique, 2014.
  • Centre de santé et de services sociaux Richelieu-Yamaska. « Infection urinaire chez l’homme et SBAU (symptômes du bas appareil urinaire). Accueil clinique, 2015.
  • Wagenlehner, F ME, Lichtenstern, C., Rolfes, C., Mayer, K., Uhle, F., Weidner, W. and A Weigand, M. (2013). Diagnosis and management for urosepsis. International Journal of Urology, 20(10), 963-970.
  • L’ensemble des membres du service de microbiologie-infectiologie du CISSSL
  • Dr François Vachon, représentant des GMF du territoire de Laval
  • Mme Josée Thibodeau, infirmière clinicienne et pivot de la clinique CAA
  • Mme Geneviève Bozec, responsable de la médecine de jour
  • Dr Jean Cossette, urologue
  • Dr Patrick Tardif, chef du département d’urgence
  • Dre France Durocher, chef de service de gynécologie
  • Dr Bruno Morin, chef du département d’imagerie médicale

Révisé Par:

  • Dre Maude ST-Jean, Chef de service microbiologie-infectiologie

Recommandé Par:

  • Comité des outils cliniques - Direction des soins infirmiers (DSI)
  • Comité des pratiques professionnelles - Direction des services multidisciplinaires (DSM)
  • Comité des activités professionnelles (CAP)
  • Comité de pharmacologie

Approuvé Par:

  • Dre Stéphanie Castonguay - Médecin répondant (du contenu scientifique)
  • Martin Chénier - Président du CMDP