Antimicrobiens
Linézolide

Linézolide

Faible
Excellent (90 to 100%)

Spectre d'activité

Information générale

Hypersensibilité au linézolide et aux autres composantes de la formulation.

  • Infection à SARM si allergie, intolérance ou échec à la vancomycine
  • Infection sévère par des entérocoques résistants à la vancomycine (VRE)
  • Co-infection simultanée par ERV et SARM
  • Pneumonie à SARM et insuffisance rénale sévère ou sans réponse à vancomycine
  • Infections compliquées de la peau et des tissus mous à ERV et/ou SARM
  • Infections des plaies chirurgicales à ERV et/ou SARM
  • Dans certains cas : traitement per os ambulatoire des infections à SARM si aucune alternative disponible
  • Tuberculose multi-résistante , Nocardiose (consulter un microbiologsite- infectiologue)
  • Lors d'un traitement prolongé, surveiller les effets hématologiques, les paramètres hépatiques et les signes et symptômes de neuropathie périphérique ou de névrite optique.
  • Risque de syndrome sérotoninergique si prise concomitante d’agents sérotoninergiques ou de produit à forte teneur en tyramine.
  • Utiliser avec précautions si présence d’un syndrome carcinoïde, d'hyperthyroïdie, de diabète (hypoglycémie) de phéochromocytome et de convulsions.
  • Cytopénies prévisibles après 2 semaines de traitement: surveiller FSC au moins 1x/semaine
  • Acidose lactique, neuropathie périphérique, neuropathie optique après 4 semaines de traitement
  • Tests visuels si traitement >3 mois ou si symptômes surviennent durant le traitement.
  • Troubles gastro-intestinaux (diarrhée, nausée, vomissement)
  • Syndrome sérotoninergique
  • Éruption cutanée
  • Cytopénies (surtout thrombocytopénie et anémie hémolytique) associées aux traitements prolongés (> 2 semaines)
  • Perturbation des enzymes hépatiques
  • Neuropathie périphérique ou névrite optique associée aux traitements prolongés
  • Acidose lactique

Liste non exhaustive. Contacter la pharmacie au besoin.

Le linézoline est un inhibiteur non sélectif et réversible de la monoamine oxidase

Augmentation du risque de syndrome sérotoninergique lorsque combiné à ces agents:

  • ISRS/ISRN
  • iMAO-A/B
  • Antidépresseur tricyclique
  • Opioïde synthétique (tramadol, mépéridine, méthadone, fentanyl)
  • Triptans
  • Buspirone
  • Sympathomimétique

Il est recommandé d'espacer de 14 jours un traitement de linézolide avec ces agents.

Rifampicine: Diminution possible du niveau plasmatique de linézolide

Médicament d'exception RAMQ

  • John Hopkins Antimicrobial: www.hopkinsguides.com/hopkins (monographie du médicament)
  • Lexicomp (monographie du médicament)
  • Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.)
    • Ajustement posologique des antimicrobiens en insuffisance rénale. Document élaboré par le Regroupement de pharmaciens experts en infectiologie. Montréal, Québec : A.P.E.S.;2019. 22 p
    • Guide sur l'administration des antimicrobiens en hémodialyse et dialyse péritonéale. Document élaboré par le Regroupement de pharmaciens experts en néphrologie. Montréal, Québec : A.P.E.S.;2017. 25 p

Classe d'antimicrobien: Oxazolidinone - bactériostatique

PK/PD: antibiotique temps-dépendant

Pénétration pulmonaire: Thérapeutique

Pénétration urinaire: Thérapeutique

Pénétration système nerveux central: Thérapeutique

Voie d'élimination: Élimination rénale (30%) et non rénale (70%)

Métabolisme: Métabolisme hépatique

Grossesse catégorie: C