Antimicrobiens
Ceftriaxone

Ceftriaxone

Modéré
NA

Spectrum of Activity

General Information

  • Hypersensibilité à la ceftriaxone, aux autres bêta-lactamines ou autres composantes de la formulation.
  • Ne pas utiliser chez les nouveaux-nés hyperbilirubinémiques.
  • Éviter la co-administration de calcium IV et de la ceftriaxone chez les nouveaux-nés (≤28 jours): Risque de précipitation et de dommages irréversibles au niveau des poumons et des reins.
  • Traitement EMPIRIQUE de patients gravement malades avec infection à bactérie Gram négatif (exemple: Infections des voies urinaires)

  • Infection documentée à bactérie Gram négatif résistante aux céphalosporines de 1e et 2e génération

  • Méningite (en combinaison avec ampicilline si facteurs de risque pour Listeria), abcès cérébral

  • Péritonite bactérienne spontanée, péritonite secondaire acquise en communauté (ou nosocomiale, sans antibiotiques récents) ou abcès intra-abdominal (en combinaison avec métronidazole)

  • Salmonella

  • Pneumonie acquise en communauté sévère (DS-CRB65 ≥ 4 ou admission soins intensifs)

  • Infections du système ORL (cellulite périorbitaire / épiglottite)

  • Gonorrhée

  • Maladie inflammatoire pelvienne (en combinaison avec métronidazole et doxycycline), épididymite

  • Certaines endocardites

  • Synergie en certaines endocardites à Enterococcus, particulièrement si gentamicine est contre-indiquée

  • Infections Lyme compliquées (selon stade et manifestation clinique)

  • Prophylaxie chirurgicale (manipulations urologiques)

Note

  • Ne couvre pas Listeria, Pseudomonas, Enterobacteriaceae produisant BLSEs ou AmpC
  • Éviter chez les patients avec boue biliaire ou hépatite cholestatique (voir céfotaxime)
  • Éviter si infection sévère à Citrobacter ou Enterobacter, même si rapporté comme sensible.

(NB: pas de couverture contre les entérocoques, et mauvaise couverture de S. aureus)

  • Surveiller les modifications de l’INR et du temps de prothrombine (PT), la survenue d’une anémie hémolytique, les signes et symptômes d’une pancréatite et d’une pseudo-lithiase biliaire
  • Ne pas excéder 2 g / jour si dysfonction rénale et hépatique concomitantes
  • Risque sévère d’hyperbilirubinémie chez les nouveaux nés
  • Risque de précipitations et de dommages irréversibles aux reins et aux poumons si prise concomitante de calcium IV: Éviter chez les nouveaux-nés et espacer la prise chez l'adulte
  • Allergie/rash (immédiat ou retardé), éosinophilie
  • Troubles gastro-intestinaux
  • Cytopénies, thrombocytopénie
  • Perturbation des enzymes hépatiques
  • Pseudocholélithiases / sludge biliaire

Liste non exhaustive. Contacter la pharmacie au besoin.

  • Sels calciques intraveineux: Précipitation avec dommages possibles au niveau des poumons et des reins. Éviter l’administration chez les nouveaux-nés (≤28 jours). Chez les adultes, considérer une alternative ou rincer la voie IV entre les administrations.
  • Antagonistes de la vitamine K (ex: warfarine): Augmentation possible de l’effet de la warfarine. Monitorer la thérapie.
  • John Hopkins Antimicrobial: www.hopkinsguides.com/hopkins (monographie du médicament)
  • Lexicomp (monographie du médicament)
  • Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.). Ajustement posologique des antimicrobiens en insuffisance rénale. Document élaboré par le Regroupement de pharmaciens experts en infectiologie. Montréal, Québec : A.P.E.S.;2019. 22 p.
  • Association des pharmaciens des établissements de santé du Québec (A.P.E.S.). Guide sur l'administration des antimicrobiens en hémodialyse et dialyse péritonéale. Document élaboré par le Regroupement de pharmaciens experts en néphrologie. Montréal, Québec : A.P.E.S.;2017. 25 p

Classe d'antimicrobien: Céphalosporine parentérale de 3ème génération_ Bactéricide

PK/PD: Antibiotiques temps-dépendant

Pénétration biliaire: Thérapeutique

Pénétration système nerveux central: Thérapeutique si méningite et hautes doses utilisées

Pénétration pulmonaire: Thérapeutique

Pénétration urinaire: Thérapeutique

Voie d'élimination: Voie urinaire (33-67%) et biliaire/selles( 35-45 % )

Métabolisme: Excrété sous forme inchangé

La longue demi-vie et l'excrétion biliaire importante de l'antibiotique sous forme inchangée favorise la sélection de germes résistants (BLSE,SARM)

Grossesse catégorie: B